En trois minutes d’un interview vidéo, vous connaîtrez l’essentiel sur l’avancement de la féminisation (1 000 administratrices) à fin juin 2016 des Conseils d’Administration et de Surveillance de près de 400 sociétés cotées sur Euronext Paris », par Guy Le Péchon, Gouvernance & Structures

Télécharger le rapport complet : cliquer ici

Lire la suite

uatrième palmarès annuel de la féminisation des grandes entreprises. Dans les Conseils d’administration, et plus généralement dans les instances de décision, la part des femmes continue de progresser… plus ou moins lentement. Détails des chiffres et des bonnes élèves.

Bouleversement en tête du palmarès de la féminisation des instances dirigeantes des grandes entreprises, dévoilé mardi 15 novembre. En tête ces deux dernières années, Sodexo recule à la cinquième place. Alors même que Sophie Bellon en est devenue la patronne en 2016, l’entreprise de services a vu la part des femmes reculer dans son Top 100. Cette année, c’est […]

Lire l’article sur lesnouvellesnews.fr

Lire la suite

18,2% des administratrices élues en AG 2016* dans les conseils du SBF120 ont un parcours professionnel dans la technologie ou les médias.

13,2% pour les administrateurs élus.

Source : ethicsandboards.com

Lire la suite

FOCUS – Elles rêvent d’avoir un poste à responsabilités. Une étude place les Françaises sur la première marche du podium en matière d’ambition professionnelle, loin, très loin devant les Allemandes (22e place) ou les Chinoises (24e place).

En entreprise, l’ambition est partout. Si vous balayez votre open space d’un regard, il y a de fortes chances pour qu’une grande majorité de vos collègues débordent d’une ambition que vous n’imaginez peut-être pas… Que ce soit les hommes ou les femmes, le carriérisme est bien présent dans les bureaux. Selon une étude menée par le cabinet Hays, à la question «aspirez-vous à atteindre une place de leadership – peu importe laquelle – au cours de votre carrière?», 64% des femmes ont répondu par l’affirmative. Cela représente 15% de moins que leurs homologues masculins, qui ont répondu «oui» à 79%. […]

Lire l’article complet : www.lefigaro.fr

Lire la suite

46 membres de Conseils du SBF120 ont moins de 40 ans
7 sont indépendants

Source Ethics & Boards

Lire la suite

Un récent rapport de l’Université Carleton et de Gestion de Patrimoine BMO bat en brèche l’idée reçue voulant que les femmes entrepreneures soient moins téméraires que les hommes.
De fait, 72 % des femmes entrepreneures interrogées dans le cadre de l’étude se disaient très ou relativement à l’aise de prendre des décisions fondées sur les risques d’affaires, comparativement à 64 % pour leurs pairs masculins. De plus, les deux genres n’approchent pas le risque de la même manière. Les chercheurs de l’Université Carleton ont noté que les femmes axent leur gestion des risques sur les intérêts de leur entreprise, tandis que les hommes considèrent la prise de risques comme un moyen d’assurer leur sécurité financière. Autrement dit, pour eux, le risque est un moyen de créer des débouchés. Cela dit, ni les hommes ni les femmes ne sont des casse-cou, contrairement à l’image souvent véhiculée des entrepreneurs. En effet, 64 % des hommes et 57 % des femmes sont d’avis que le risque doit être savamment mesuré, calculé et géré.

Lire l’article complet sur : www.conseiller.ca

Lire la suite

17 membres de conseil du CAC40 ont au moins 5 mandats dans des sociétés cotées
20 en 2015

Lire la suite

Laurence Rossignol, Ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, s’est rendue chez ENGIE pour son premier déplacement en entreprise dans le cadre du lancement du grand plan d’actions et de mobilisation contre le sexisme : « Sexisme, pas notre genre ! ». La Ministre est revenue sur les enjeux de cette campagne de 6 mois auprès des collaborateurs et collaboratrices du Groupe, et en particulier des nombreuses femmes du réseau Women In Networking (WIN) présentes.

Lors de cette rencontre, Gérard Mestrallet, Président du Conseil d’Administration d’ENGIE, a rappelé l’engagement du Groupe et d’Isabelle Kocher, Directeur Général d’ENGIE, en faveur de la place des femmes dans l’entreprise et dans la société. Gérard Mestrallet a souligné « le caractère inédit et participatif de la campagne » alors que « ce combat contre le sexisme est un combat essentiel, le plafond de verre empêche l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, et constitue le terreau de nombreuses discriminations et violences ».

ENGIE mène depuis plus de 10 ans de nombreuses actions en faveur de la place des femmes et a construit une politique ambitieuse et audacieuse qui porte les valeurs du Groupe et qui a instauré une réelle culture de la mixité et de l’égalité, partagée par tous, hommes et femmes de l’entreprise.

Lire l’article complet sur : zonebourse.com

Lire la suite