6 femmes CEO ou Présidente du Conseil dans le SBF120

10 femmes CEO ou Présidente du Conseil dans le FTSE100

Lire la suite

76,7% des membres des Comités d’Audit du CAC40 sont déclarés indépendants,

72,9% pour le SBF120,

91,9% pour le FTSE100,

100% pour le DJIA30

 

source : Ethics & Boards

Lire la suite

39,6% de femmes dans les Conseils du CAC40,

38% dans ceux du SBF120.

Source : Ethics & Boards

Lire la suite

7,5% des Comités de Nominations du CAC40 et 10,8% des Comités de Nominations du SBF120
ne comptent aucune femme, respectivement 25% et 22,5% en janvier 2016

Source : Ethics & Boards

Lire la suite

3,6 ans de séniorité moyenne des administratrices du SBF120,
7,2 ans celle des administrateurs

source : http://www.ethicsandboards.com/

Lire la suite

Entreprise sociale ou classique. Europe scandinave, Europe de l’Est, Europe latine… Lequel de ces contextes est le plus favorable pour que les femmes brisent le plafond de verre ? C’est la question à laquelle les partenaires du projet européen Gender Balance Power Map ont tâché de répondre dans cette étude comparative publiée par PLS.

Si les fameux quotas (imposés ou volontaires, selon les cas) ont largement contribué à l’amélioration de l’égalité professionnelle dans la prise de décision économique, les petites entreprises restent à l’écart de tout dispositif ne serait-ce qu’incitatif.

consulter l’article complet sur miroirsocial.com

Lire la suite

Adoption à l’Assemblée nationale du projet de loi EGALITE ET CITOYENNETE :
une étape majeure pour renforcer dans la durée la lutte contre le sexisme
et le Haut Conseil à l’Egalité (Communiqué de presse du 6 juillet 2016)

Le HCE salue l’adoption aujourd’hui à l’Assemblée nationale du projet de loi Egalité et Citoyenneté. Ce texte de progrès s’inscrit dans l’intensification de l’action pour atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, observée ces dernières années en France. […]

Lire la suite

Exclusif – Le manifeste du réseau PWN Paris, que nous publions en exclusivité, réclame la parité dans toutes les strates dirigeantes des entreprises d’ici 2020.

En 2011, la loi Copé-Zimmermann jetait un pavé dans la mare en exigeant que les conseils d’administration soient composés de 40% de femmes d’ici 2017. Dans le viseur : les entreprises du CAC 40, de plus de 50 millions d’euros de chiffres et de 500 salariés. La contrainte a porté ses fruits. Le nombre de femmes a triplé autour de la grande table des sociétés du CAC 40 pour atteindre plus de 33,3% en 2015, d’après le palmarès 2015 de l’Observatoire Ethics&Boards sur la féminisation des instances dirigeantes. Mais hors des zones soumises aux quotas, la parité n’a pas le vent en poupe. Dans les comités exécutifs, l’autre organe décisionnaire clé des grandes entreprises françaises, les femmes ne représentent que 14,5% des sièges.

Dirigeants, managers et entrepreneurs, près de 150 hommes et femmes ont répondu à l’appel du réseau professionnel féminin PWN Paris pour réclamer plus de parité au sein de toutes les strates dirigeantes. Parmi eux : Mercedes Erra, cofondatrice de l’agence BETC et présidente exécutive de Havas Worldwide. En exclusivité, nous publions leur manifeste, remis jeudi à la ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol.

Lire l’article complet sur madame.lefigaro.fr

Lire la suite