mixite

Le constat est récurrent. Le monde qui se donne à voir dans les médias français est essentiellement masculin. La dernière grande étude sur le sujet ne fait que confirmer cette situation. Malgré une série d’initiatives majeures, par exemple la mise en place du site en ligne des Expertes, les femmes sont toujours aussi « manquantes » dans les médias alors même que la profession journalistique connaît une réelle féminisation (35 923 cartes de presse ont été attribuées en 2015, dont 16 693 à des femmes).

Rendre visible cette invisibilité des femmes dans les médias et déconstruire les mécanismes d’exclusion, tels étaient les enjeux du colloque organisé début novembre, à l’Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA) par un collectif de chercheures et de chercheurs de l’université de Bordeaux-Montaigne (Viviane Albanga, Jean-François Brieu, Marie Christine Lipani, Rayya Roumanos) en partenariat avec le laboratoire MICA, le quotidien régional Sud Ouest, TV7, le club de la presse de Bordeaux et l’association Médiactuelles. […]

Consulter l’article complet sur : theconversation.com

Lire la suite

« Par décret du Président de la République en date du 30 décembre 2016, pris sur le rapport du Premier ministre et visé pour son exécution par le grand chancelier de la Légion d’honneur, vu la déclaration du conseil de l’ordre portant que les présentes élévations sont faites en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur, le conseil des ministres entendu, sont élevés pour prendre rang à compter de la date de réception dans leur dignité:

Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche

Au grade de commandeur

Mme Pileni (Marie-Paule, Alix, Eugénie), professeure des universités en physique-chimie à l’université Pierre et Marie Curie Paris-6, membre de l’Académie européenne des sciences. Officier du 5 novembre 2009. »

La Fédération Femmes Administrateurs toute entière lui adresse ses sincères félicitations.

Source : legiondhonneur.fr

Lire la suite

Jean-Pierre Schmitt (MBA 65), Jean-David Harrouet (MBA 07J) et Hadi Zablit (MBA 00J), vous proposent un petit déjeuner sur le thème :
« LE CONSEIL D’ADMINISTRATION ET L’EVOLUTION VERS L’OMNIPRESENCE DU NUMERIQUE », avec Michel de Rosen, le Mardi 24 janvier 2017 à 8h00, Boston Consulting Group, 24 Rue Saint-Dominique 75007 Paris.

Pour s’inscrire : cliquer ici

Lire la suite

Télécharger la présentation

Lire la suite

le lundi 23 janvier 2017 à 19h30 au Restaurant Louvre Ripaille (1, rue Perrault – 75001 Paris) en compagnie de notre ami David LACOMBLED, qui a courageusement relevé le défi cette année de participer au projet EWSDGE et a pris la parole dans les assemblées générales des grandes entreprises pour demander des comtes sur la place des femmes.

Lire la suite

Autour d’Agnès Touraine et de Margaret Milan, et des enjeux de la féminisation en marche dans les organes de gouvernance.

En collaboration avec le Cercle Gouvernance et Equilibre, PWN proposera dans le courant de cette année 2017 trois « petits déjeuners – chasseurs » à destination de celles d’entre vous qui sont « board ready » et en recherche active .

Le premier se tiendra donc le 20 janvier avec Carole Deffez, partner, Heidrick &Struggles.

Lire la suite

Les deux lois « Copé-Zimmermann » du 27 janvier 2011 et « Sauvadet » du 12 mars 2012 ont fixé au 1er janvier 2017 l’échéance pour atteindre 40% de femmes (ou un écart maximum entre femmes et hommes de 2 pour les CA de 8 membres et moins) dans les conseils d’administration ou de surveillance de toutes les entreprises de 500 salariés et plus et présentant un chiffre d’affaires d’au moins 50 millions d’euros, de même que dans les Etablissements Publics à caractère Industriel et Commercial (EPIC) et les Etablissements Publics à caractère Administratif (EPA). […]

Consulter l’alerte complète : cliquer ici

Lire la suite

La majorité des entreprises espagnoles n’appliquent pas les mesures d’égalité entre les femmes et les hommes, selon une récente étude du cabinet de consulting Leialta.
Les entreprises espagnoles ne sont pas un modèle d’égalité hommes-femmes. En effet, 90% ne respectent pas la parité. Le cabinet de consulting Leialta a réalisé une étude exhaustive sur le sujet, il en résulte que la majorité des entreprises ignorent les recommandations du ministère de la Santé, des Services Sociaux et de l’Égalité pour la parité entre travailleurs.

Le résultat s’avère assez alarmant pour les auteurs de l’étude car les entreprises implantées en Espagne se doivent de respecter l’égalité de traitement et éviter toute discrimination entre les employés. De plus, il existe une loi pour l’égalité effective entre les femmes et les hommes, la loi organique 3/2007 du 22 mars (LOIEMH), qui établit que les entreprises de plus de 250 salariés doivent appliquer un plan d’égalité. […]

Consulter l’article complet sur : www.equinoxmagazine.fr

Lire la suite